• 29356 visits
  • 165 articles
  • 4723 hearts
  • 8521 comments

18/07/2013


 
>>  Blog source Lecture
                                                   >> Blog star ( 29/12/14 )

                                         La bannière vient de
                                         L'habillage est fait par mes soins.
                                         Images de http://fr.forwallpaper.com/i

           RÉPONDEZ A MES COMMENTAIRES SUR MON BLOG ! JE NE LIS PLUS MES ALERTES!
                       CE BLOG NE POSTE DES ARTICLE QUE PENDANT LES VACANCES.
 
 
 .
>>  Les chroniques
 .
   J'écris mes avis comme ils me viennent, en essayant cependant d'aborder des points essentiels tels que les personnages, l'écriture, le scénario, l'univers, les sentiments etc... Bien entendu, mon avis n'est pas absolu. Un très bon livre peut avoir une mauvaise note, tout dépend de mon humeur du jour ! Tout cela pour vous dire que vous ne devez pas forcement vous arrêtez à un avis négatif : Tous les gouts sont permis, et peut être que le pire livre que j'ai lu sera votre préféré. Tous mes avis sont résumés juste avant la note en italique, pour ceux qui veulent un aperçu de mon ressenti. Et enfin, une note est attribuée au livre. Elle sera accompagnée d'un symbole qui permet de rendre la note plus visuelle.

.
>> Mes partenairesPartenaires 
.
>> Mon blog est neutre en carbone ( lien du site :  )
 
   C'est avec grande fierté que je vous annonce avoir envoyé ma candidature à bional.fr, afin de compenser les émissions de dioxyde de carbone utilisé par le fonctionnement du blog  !
 
 
    Un arbre est planté à chaque candidature envoyée et validée.
Durant sa vie,  l'arbre absorbera autant de dioxygène que mon blog en éjecte pour fonctionner. J'ai découvert ce principe sur le blog de eleonore-xya , et je me suis tout de suite inscrite!
.



>> Je suis répertoriée... :
 .



.
                                                                                    >> Me retrouvez sur... :
                                    .
            Facebook :  Critiquesdelivres   
            Livraddict : Critiques-de-livres
            Booknode : Scoubidou141
            Babelio : Minibabybel

>> Pourquoi cet habillage ?
 
   Tout simplement parce que j'adore les paysages de coucher/lever de soleil. Je trouve ça magnifique, et celui là  , avec la mer et les rochers, particulièrement beau. De plus, j'adore le fantastique, le monde des vampires, des loups garous, des fées et autres petits bestioles ! Dorénavant, tous mes habillages seront construit sur le même modèle. Un paysage dans le fond, et deux petites images en bas à gauche et à droite, représentant des genres littéraires, des adaptations ciné etc... Pour le moment, ma passion pour les romans de bit-lit est mise à l'honneur !  Vous en pensez quoi ?

.

Tags : présentation des partenaires - répertoires - présentation du blog - blog neutre en carbone - empreinte carbone

28/09/2014

.

.
✏ Les Chiffres : 106 chroniques livresque - 10 chroniques cinématographiques
         
      
                            .
 
    Ma Newsletter   ==>             
     Mes Challenges.==>           
     Ma Pal / mes LC==>      
     Ma  Wish List ==>
.
 
.
  Navigation rapide :
.
○Tags livres par note :
Entre 12 et 15/20
15/20 et Plus
18 et Plus
.
○ Rangement des articles :
Premières pages : livres ( page 1 à 15 )
Films : Page 16
Autres : Pages 17 à 26
.

Livres :
 
A
 .
✘ Autre Monde de Maxime Chattam
Autre Monde , L'alliance des trois Tome 1 
Autre Monde, Malronce Tome 2
Autre Monde ,Le coeur de la Terre Tome 3
 .
✘ Artemis Fowl d'Eoin Colfer
.
✘ Avant d'aller dormir de SJ Watson
 .
B
 .
✘  Boys don't cry  de Malorie Blackman
.
 Brulée vive de Souad
.
C
 .
✘ Cannibale de Didier Daeninck
.
✘ Complètement cramé de Gilles Legardinier
.
✘ Concerto à la mémoire d'un ange d'Eric-Emmanuel Schmitt
.
D
 .
✘ Delirium de Lauren Olivier
Delirium Tome 1
 .
✘ Divergente de Veronica Roth
Divergente Tome 1
Divergente Tome 2  
Divergente Tome 3
.
​✘ Dracula de Bram Stoker
 .
✘ Demain j'arrête de Gilles Legardinier
 .
E
 .
✘ Eragon/L'héritage de Christopher Paolini
Eragon Tome 1
Eragon L'aîné Tome 2
Eragon Brisingr Tome 3
Article Fin de série
 .
✘ Ellana Le pacte des Marchombres de Pierre Bottero
Ellana Le pacte des Marchombres Tome 1
.
✘ Entre chiens et loups de Malorie Blackman
.
F
G
 .
✘ Gone de Michael Grant
.
H
 .
✘ Hunger Games de Suzanne Colins
Hunger games Tome 1   ( à voir  )
Hunger Games L'embrasement Tome 2
 .
✘ Harry Potter de J.K Rowling
Harry Potter à l'école des sorciers Tome 1
 .
✘ Hendersons' boys de Robert Muchamore
Hendersons' boys L'évasion  Tome  1
 .
I
 .
Inquisitio de Nicolas Cuche
.
J
 .
Je reviens te chercher de Guillaume Musso 
.
✘ Journal d'un vampire de L.J Smith
 .
✘ L'aliéniste de Caleb Carr

L'appel du Coucou de Robert Galbraith - J.K Rowling NOUVEAU
.
✘  L'Alchimiste de Paulo Coelho 
.
✘ L'Appel de l'Ange  de Guillaume Musso 

✘ La part de l'autre d'Eric-Emmanuel Schmitt
.
✘ L'histoire de Clara de Vincent Cuvellier
.
✘ La fille de papier de Guillaume Musso
.
✘ La Face cachée de luna de Julie Anne Peters
.
✘ Les Hauts de Hurle-Vent de Emilie Brontë 
.
✘ Le voleur d'ombre de Marc Levy
.
✘ Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates de Mary Anne Sheffer et Annie Barrow
.
✘ Le petit prince de ST Exupéry
.
✘  L'élégance du hérisson de Muriel Barbery
.
✘ La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux
.
Lorsque j'étais une oeuvre d'art d'Eric-Emmanuel Schmitt
.
✘ La guerre des clans d'Erin Hunter
La guerre des clans Retour à l'état sauvage Tome 1
.
✘ Le livre des étoiles d'Erik L'Homme
Le livre des Etoiles-Qadehar le sorcier,  Tome 1
Le livre des étoiles Le Seigneur Sha   Tome 2
Le livre des étoiles Le visage de l'ombre Tome 3 
 .
✘ La sélection de Kiera Cass
La Sélection  Tome 1
La Sélection  L'Elite Tome 2
.
✘ Les mondes d'Ewilan de Pierre Bottero
Les Mondes d'Ewilan La Forêt des Captifs Tome 1
Les Mondes D'Ewilan L'Oeil D'Otolep  Tome 2
 .
✘ Les éveilleurs de Pauline Alphen
Les eveilleurs  Tome 1 
Les eveilleurs Ailleurs  Tome 2
Les Eveilleurs L'alliance  Tome 3
.
✘ La Saga des Enchanteurs/ Les Enchanteurs de Kami Garcia/Margaret Stohl
16 Lunes Tome 1
.
✘ Les Anges Déchus  de Becca Fitzpatrick
Hush, Hush Tome 1
Crescendo Tome 2 
.
✘ Les Loups de Mercy Falls de Maggie Stiefvater
Frisson Tome 1
Fièvre Tome 2
.
✘ Les chevaliers d'émeraude d'Anne Robillard
.
✘ Le trône de fer de Georges R.R Martin
.
✘ Les Insoumis d'Alexandra Bracken
.
M
 .
✘ Mon journal grave nul de Jim Benton
.
✘ Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ramson Riggs
Miss Peregrine et les enfants particuliers Tome 1
  .
✘ Millénium de Stierg Larsson
.
N
 .
Nos étoiles contraires  de John Green 
.
✘ No et Moi de Delphine de Vigan
.
O
 .
✘ Oliver Twist de Charles Dickens
.
✘ Oksa Pollock de Cendrine Wolf et Anne Plichota
Oksa Pollock  Tome 1
Oksa Pollock Tome 2
.
P
 .
✘ Percy Jackson de Rick Riordan
Percy Jackson  le voleur de foudre Tome 1
 .
Q
 .
✘ Qui es-tu Alaska de John Green
.
R
 .
✘ Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan
 .
 Ronde de Nuit de Sarah Watters
.
S
 .
✘ Stupeur et tremblements  d'Amélie Nothomb 
.
✘ Sauve Moi de Guillaume Musso 
.
✘ Solaris de Stanislas Lem
.
✘ Shining de Stephen King
.
✘ Slated de Teri Terry
.
T
 .
✘ Tara Duncan Sophie Audoin Mamikonian
Tara Duncan Tome 1
Tara Duncan Tome 11
.
✘ Twilight de Stephenie Meyer
Twilight Fascination Tome 1
Twilight Tentation  Tome 2 
Twilight Hésitation  Tome 3
Twilight Révélation  Tome 4
 .
✘ The Mortal Instrument de Cassandra Clare
.
✘ Traqué d'Andrew Fukuda
Traqué Tome  1
.
U
 .
✘ Une vie entre parenthèse ... d'Alicia D
.
✘ Une larme m'a sauvée d'Angéle Lieby
.
V
 .
 Vampire city de Rachek Caine
Vampire City Tome 1
  .
 Vampire academy de Richelle Mead
.
W
X
Y
Z
.
 Zowie BD de Bosse Darasse
Zowie - Aux portes de Magisterra  Tome  1 
Zowie-Rendez vous avec la lune Tome  2 
Zowie L'heure des mutants BD Tome  3 

 
Lecture  très jeune enfant : 
.
 Articles livresques
.
  • Les Articles de La Note des Lecteurs : 
La-Note-des-Lecteurs#1
La Note des Lecteurs#2
..
 • Les articles Dans mon agenda : 
#Dans mon agenda- Mai 2014
#Dans mon agenda-Ete 2014
.
 • Tags littéraires : 
.
 • Les Rendez Vous :
 Des questions, des livres en partenariat avec Fanny :
#1 ( Octobre 2014, sentiments et émotions)
..
.
 Films / Séries

Shadowhunters
✓  Casa de papel 
✓  Doctor Who La série    ! Casa de papel
✓  Le fabuleux destin d'Amélie Poulain 
L'ami retrouvé Film 1988, tirée du livre du même titre de Fred Uhlman. 
✓  Percy Jackson, II le film La mer des monstres
✓  Papa ou Maman de Martin Bourboulon
✓  Divergente de Neil Burger
✓   Alice au pays des merveilles de Tim Burton
✓   Samba d'Olivier Nakache et Eric Toledano
✓   Le Labyrinthe ( The maze runner) 
✓   Interstellar de C.Nolan 
 
 Autres :
.
Muse

Tags : sommaire - livres - films - séries

Shadowhunters saison 1 2 3 23/06/2018

Shadowhunters saison 1 2 3


 
Créateur : Todd Slavkin, Darren SwimmerOrigine  : Etats UnisAnnée : 2016Nombre de saisons sorties :3Adaptation de The Mortal Instrument de Cassandra Clare
 
L'histoire :
 
(Réumé Allociné) Dans le New York contemporain, les humains ne se doutent pas des forces démoniaques qui s'affrontent sous leurs yeux. Parmi eux, Clary Fray découvre le jour de ses 18 ans qu'elle n'est pas une adolescente comme les autres. Dotée de certains pouvoirs qu'elle ne maîtrise pas encore, la jeune femme est brutalement propulsée vers le côté obscur de notre monde, dans lequel des Chasseurs d'Ombres combattent des créatures maléfiques. En s'alliant aux autres Chasseurs, Clary accomplit sa destinée, tout en allant de révélation en révélation.
 
 
Mon avis :
 
Je me permets de réunir toutes les saisons de cette série dans une seule et même chronique,
Shadowhunters saison 1 2 3
puisqu'elles se valent toutes (et vous allez le comprendre, ce n'est pas vraiment positif). La série ne vaut pas un millième des livres. Le jeu des acteurs est parfois tellement mauvais que cela me rend mal à l'aise, je pense particulièrement à Alec et Magnus – Alec est un chasseur d'ombre, c'est le frère de Jace, l'un des protagonistes principaux , et Magnus est un sorcier, une Créature Obscure. Les deux personnages forment un couple attachant , enfin sur le papier, parce qu'à l'écran, il n'y a aucune alchimie entre les deux acteurs. Ce sont néanmoins mes deux personnages préférés.
Enfin, pour Clary, l'héroïne de la série, les émotions sont aléatoirement sur jouées ou sous jouées, idem pour Jace, le Chasseur d'Ombre dont elle tombe amoureux. Leur histoire d'amour est par ailleurs plutôt désolante et plate, j'ai du mal à en voir l'intérêt. Dommage que ce soit justement un élément central du film...  Il faut dire aussi que le scénario ne permet peut-être pas à tous ces acteurs de montrer leur talent. Exemple :la mort de la mère de Clary n'est pas assez « mise à profit ». C'est-à-dire qu'on accorde quelques minutes de deuil aux protagonistes, et puis hop, tout est oublié, plus personne n'est triste, à part quelques larmes de crocodile par-ci par-là pour nous rappeler que l'événement est censé être tragique. Dans la saison 2, Magnus est piégé dans le corps d'un démon condamné à mort. Après cela, il se dit traumatisé, et la souffrance endurée pendant l'interrogatoire sert de prétexte pour révéler son passé à Alec,  mais c'est tellement mal joué et mal amené que cela en devient comique. Toutes les relations entre les personnages sont clichés ou peu crédible, car pas assez approfondies, comme le sont les aventures d'Isabelle. Les personnages changent de caractère comme de chemise, et la mère d'Isabelle, Jace et Alec en est un des meilleurs exemples. La chasseuse d'Ombre est condamné à se faire retirer ses marques, ce qui revient à se faire bannir de l'Enclave, et à devenir une simple humaine. Néanmoins, on va dire qu'elle le prend plutôt bien, ce qui ne correspond pas du tout à son caractère quelques épisodes plus tôt. Une bonne série nous montre l'évolution des personnages, les choix qui les ont changés, les différentes étapes de cette transformation. Ici, on nous montre le personnage avant et après son évolution, pas pendant, donc c'est difficile à suivre, et il est dur de s'identifier à des personnages dans ces conditions.

Les effets spéciaux laissent clairement à désirer, question de budget sans doute. Les démons, les halos magiques, le feu, etc., ne sont pas crédibles. Forcement, cela rend plus difficile l'envie de continuer la série. De surcroît, le scénario laisse lui aussi à désirer. Des blessures sont réparées en quelques secondes par des Chasseurs d'ombre et leur stèle, et l'épisode
Shadowhunters saison 1 2 3
suivant, pour le même genre de blessure, les chasseurs d'ombres agonisent et rien ne peut les sauver. Il  y a vraiment quelque chose d'incohérent avec les pouvoirs des stèles et les capacités des Chasseurs d'ombres, et cela crève les yeux lors des batailles avec les Créatures Obscures. Certaines péripéties se finissent de manière trop facile, ou alors bien plus compliquées que nécessaire, sans parler de celles qui n'ont simplement aucun sens. Clary qui tente de faire revivre sa mère, ou l'Enclave qui fait revivre Valentin, c'est vraiment ridicule, et selon moi ça contredit l'essence même des Chasseurs d'Ombres.
J'ai regardé les deux premières saison pour laisser une chance à cette série, en l'honneur des livres. Cette série est une vraie déception, et pourtant l'univers a un potentiel énorme. Il y avait de quoi faire une série vraiment sympa, avec des personnages attachants, un scénario prenant, et j'en passe.

Note :  8/20
Épisodes préférés : Euh...Personnages préférés :Magnus et AlecPersonnage détestés : Jace, Clary

Tags : shadowhunters - saison 1 - saison 2 - saison 3 - 8/20 - série - the mortal instrument - cassandra clare - netflix

Casa de papel saison 1 16/06/2018

 
Casa de papel saison 1

Réalisateur : Aléx PinaOrigine  : EspagneAnnée : 2017Nombre de saisons sorties : 2, saison 3 signées.PS : pour ceux qui comme moi ne parlent pas un mot d'espagnol, cela signifie la maison de papier
L'histoire :
 
Résumé Allociné : Huit voleurs font une prise d'otages dans la Maison royale de la Monnaie d'Espagne, tandis qu'un génie du crime manipule la police pour mettre son plan à exécution.
 
Casa de papel saison 1


Mon avis :
Le professeur, le meneur d'otage,  est assez touchant, quoique assez niai, voir énervant par moment. Mais bon, c'est dans sa nature et ça lui va plutôt bien.  Raquel est un personnage très dynamique qui a ses faiblesses, mais reste forte malgré tous ses problèmes. Le scénario nous amène à nous rapprocher de cette inspectrice et grande négociatrice. Sauf que la voir réussir , c'est voir échouer nos voleurs...
Tokyo et Rio provoquent des ennuis d'une ampleur considérable pour des bêtises que l'on voit venir de loin. Néanmoins, ils forment un couple sympathique, même si moins intéressant que celui que vont former Denver et Monica. Helsinki et Oslo sont un peu un décors de fond, au final on n'apprendra pas grand chose d'eux. Ce sont les hommes à tout faire, ils sont là pour leurs muscles plus que pour leur capacités de réflexion. Berlin me fait de frissons dans le dos, j'ai du mal à comprendre son personnage. J'ai le sentiment que certaines facettes de sa personnalité son contradictoire, ce que la série tente d'expliquer par un dossier psychiatrique bien fourni, ce qui est pour moi n'est pas suffisant. Nairobi est l'un de mes personnages favoris. Elle est humaine, mais accepte sa condition de hors la loi et ce que cela implique. Elle apporte une bonne dose  de fraicheur à la série.
C'est une série qui est extrêmement plébiscitée, peut être un peu trop par rapport à la valeur que je lui trouve. Il manque une forme de tension, de suspense, de sentiment de crainte pour les personnages. Ils  sont un peu trop à l'abri du danger, et ceux qui succombent (j'évite de trop spoiler) sont ceux qui sont un peu laissés de côté, ceux qui sont là pour boucher les trous. Certains personnages/un personnage meure/nt comme si, depuis le début, leur seul rôle était de mourir, histoire d'attendrir un peu le spectateur. Ces morts servent uniquement à raviver la peur que d'autres personnages plus mis en avant par le scénario ne meurent. Malgré tout, je dois avouer qu'il y a une scène qui m'a extrêmement marquée, justement par la tension qui en résulte. (Denver s'apprêtant à tirer sur Monica). La série reste entrainante, les épisodes se coupent au bon moment (enfin , plutôt au mauvais moment, tout dépend du point de vue, vous voyez ce que je veux dire). Les 13 épisodes se finissent vite, la saison se débute toute aussi rapidement.
J'ai noté aussi quelques détails intriguant de type problème de concordance. Exemple : Les voleurs sont souvent réunis entre eux, tous ensemble, loin des otages. Pourquoi les otages attendent-ils systématiquement d'être surveillés pour tenter de s'échapper ? Certains  ont été emmenés dehors par les voleurs pour faire des déclarations à la  police. Ces otages savent donc à peu près ou se trouve la porte, sans compter que pour la plupart d'entre eux ils étaient des employés de la fabrique : ils savent donc comment ouvrir la porte. Pourquoi ne pas simplement essayer de passer par là lorsque personne ne les surveillent ? Peut être qu'ils ont peur, mais ça me semble moins dangereux de tenter ça que de cacher des outils dans son tee shirt, de les mettre dans les toilettes et d'attaquer les gardes dans le dos !
Le plan du professeur est très bien ficelé, c'est bien trouvé, c'est du génie, le plan parfait. Rien que pour ça c'est une série qu'il faut avoir vu.
Il y a pas mal d'issues assez tirées par les cheveux, improbables. Lorsque Salva se rend à la casse de voiture pour nettoyer les empreintes digitales laissées par Helsinki, il s'échappe de justesse, un policier le laissant passer. Mais, un représentant des forces de l'ordre travaillent sur un cas si délicat (mettant en danger la vie de 67 otages), interroge toutes les personnes se trouvant prés d'une zone suspecte. Ne pas interroger un mendiant, même si il vient de s'uriner dessus, qu'il est sale, qu'il sent l'alcool et tous ce que vous voulez, c'est quand même incroyable ! De même, lorsque le gardien de la casse de voiture supprime le portrait robot de Salva (même si il avait de bonnes raisons de le faire), juste au moment ou il allait le rendre à la police, on va dire que c'est plus qu'un bon « timing ». A force de tous ces « bons timings », je n'arrivais plus à croire qu'il puisse arriver un quelconque problème, donc plus de suspense, mais malgré tout la série reste très plaisante à regarder. La qualité de la photographie est bien, les plans de très bonnes qualités pour une série. Cela fait du bien de regarder une bonne série d'origine européenne, je n'en avais plus l'habitude !
Épisodes préférés : Le 1 et le 9Personnages préférés : Rio, le professeur, Raquel, NairobiPersonnage détestés : Berlin
Note  :16/20

Tags : casa de papel - saison 1 - série - 16/20 - 16

L'appel du coucou de Robert Galbraith (J.K Rowling) 31/08/2016

[FICHE TECHNIQUE]
;
L'appel du coucou de Robert Galbraith (J.K Rowling)
Parution : 2013Collection : Grasset, Livre de PocheTitre original : The  Cuckoo's CallingSérie : Enquêtes de Cormoran Strike (L'appel du Coucou, Le Ver à Soie, La carrière du Mal).Pages : 700 Livre de Poche.;
[LA CHRONIQUE]
 
L'appel du coucou de Robert Galbraith (J.K Rowling)
     J'ai gagné ce livre avec le calendrier de l'avant des éditions Le livre de Poche, ainsi que le second tome de la mini série des enquêtes de Cormoran Strike,  Le Vers à Soie. Moi, grande fan d'Harry Potter, je ne savais pas que J.K Rowling avait écris ces polars sous le pseudonyme de Robert Galbraith. Voilà, je plaide coupable de mon ignorance !  Voici la quatrième de couverture de l'édition Le livre de Poche :
Lorsque le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée, dans un quartier chic londonien, l'affaire est vite classée. Suicide. Jusqu'au jour ou John Bristow, le frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. Cet ex-lieutenant de l'armée, revenu d'Afghanistan amputé d'une jambe, est au bout du rouleau : sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée, un naufrage. Aidé par une jeune intérimaire finaude, virtuose de l'Internet, il reprend l'enquête. De boîtes de nuit branchées en palaces pour rock stars, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode et du people pour plonger dans un gouffre de secrets, de trahisons, de man½uvres inspirées par la vengeance.
;
    Elle promet au lecteur une intrigue palpitante qui percerait les secrets des industries de la mode haute couture, nous plongerait dans de grands secrets etc. Histoire d'annoncer clairement la couleur, je n'ai pas eu cette impression lors de ma lecture. Je sors un peu déçue de cette ½uvre, qui s'annonçait pourtant palpitante.
;
     Le c½ur du polar, c'est le crime. Un meurtre, et vers la fin un double meurtre pour celui-ci. Tout lecteur, confirmé ou non, a bien sûr en tête de trouver l'identité du meurtrier avant la révélation finale de l'auteur. Là est tout le plaisir du lecteur, cette course contre la montre, cette envie de se prouver à soi-même que l'on est aussi intelligent que le détective, ce que j'ai essayé de trouver dans le livre. Je vous avoue que je n'ai jamais, dans toute ma vie de lecteur, réussi à démêler le vrai du faux et à confondre un coupable avant les dernières pages, c'est-à-dire quand tout est résolu et que tout semble évident.
De nombreux scénarios ont traversé mon esprit, et pour une fois, j'avais en tête les coupables dés les premiers chapitres du roman. En fait, toute cette histoire me fait vraiment penser à
L'appel du coucou de Robert Galbraith (J.K Rowling)
des livres d'Agatha Christie (image à droite tirée des films Les petits meurtres d'Agatha Christie) , mais je ne suis pas en mesure de vous dire avec précision à la ou lesquelles de ses ½uvres L'appel du Coucou me renvoie. En fait, je n'aurais sans doute pas eu l'idée du meurtrier sans avoir déjà lu une histoire de ce type. Sans doute un lecteur n'ayant jamais lu d'Agatha Christie ou vu ses films seraient à même d'apprécier toute l'originalité de ce polar. Au final, la révélation est plutôt basique, pour ce qui est de l'identité du meurtrier du moins. Le mobile est commun, le meurtre en lui–même aussi, mais ce sont tous les éléments ante et post mortem qui sont complexes à appréhender, pour ma plus grande joie. Enfin quelque chose qui soit étonnant dans l'histoire ! Je dois admettre que j'ai été très surprise par un élément (je veux bien en discuter avec ceux qui ont lu le livre, mais je ne vais pas vous spoiler si vous souhaitez le lire), je ne m'y attendais vraiment pas. Pour ce qui est du suspense, il est omniprésent vers la fin de l'histoire, puisqu'on ne peut jamais être certain de l'identité du meurtrier.
Cependant, le plus gros reproche que je ferrais à ce livre concerne le manque d'actions trépidantes. Ici, pas de courses poursuites grandiose, rien de spectaculaires, pas de semi-révélations pour tenir en haleine, pas de dialogue remplie de sous entendu, pas d'analyse psychologique profonde etc. Juste des rencontres au fur à et mesure des pages et un double meurtre vers le milieu du roman, pour redonner du dynamisme au livre. Par ailleurs, ce second meurtre a l'air un peu « fabriqué ». J'ai lu la fin dans l'attente de connaître les terribles secrets dont parle le résumé. Et j'ai attendu, attendu, attendu.. Avant de me rendre compte que je pouvais patienter longtemps. Il y a des secrets de famille à la limite, mais c'est tout. Peut être aurais-je été moins désappointé par ce livre si je n'avais pas lu le résumé. Mais sans ce résumé, je n'aurais pas lu le livre... Encore une fois, il ne faut pas lire la quatrième de couverture d'un livre, et il ne faut pas avoir d'appriories sur un livre avant de se lancer dans sa lecture – ce qui est presque totalement impossible.
;
      Les personnages ne sont pas spécialement intéressants en eux-mêmes. Spontanément, rien ne me vient lorsque j'évoque leur nom (Cormoran Strike pour le détective privé et Robin pour son assistante). Le couple qu'il forme (pas un couple d'amoureux, un couple d'associé
L'appel du coucou de Robert Galbraith (J.K Rowling)
dans l'intérêt du crime) ne sort pas de l'ordinaire des polars. Une sorte de remake de Sherlock Holmes et du médecin Watson. Loin d'être désagréable, ce n'est pas le type de couple auquel je m'attache.
La volonté de Strike de cacher sa situation précaire ainsi que sa vie amoureuse dévastée à Robin est néanmoins touchante. De manière plus général, Strike est un personnage qui inspire la pitié du lecteur, même si celui-ci préférerait mourir plutôt que de l'admettre. Robin a bien compris ce qu'il fallait faire ou ne pas faire en présence du détective, et toute leur coordination repose sur ces limites. Je préfère qu'il n'y est rien entre eux, il est plus agréable de lire un roman policier qui ne se mêle pas d'amour.
;
       J'ai aussi observé que l'auteur a souhaité intégrer à son livre des passages plus léger, voir humoristique (l'arrivée inattendue et mouvementée de Robin dans le cabinet du détective, ou encore la relation entre Cira et Strike). Par conséquent, le roman est sympa à lire, même si je ne me suis pas fait emporter par ces pauses dans l'enquête. Je ne sais pas si l'écriture de J.K Rowling est adaptée à ce type d'histoire, ou peut être mon jugement est-il altéré par la lecture de Harry Potter, mais le style manquait d'un peu de piment , même si le tout reste bien sûr très fluide et agréable à lire. Pour illustrer ceci, voici l'extrait recopié par mes soins de la rencontre entre le détective et son assistante Robin :
;
Page 27-28 :  " Le nom qu'elle avait lu sur la sonnette était gravé sur le panneau de verre : C.B Strike ; avec en dessous, les mots Détective privé.Robin se figea, la bouche entrouverte, dans une stupeur qu'un de ses proches n'aurait pu comprendre : elle n'avait jamais confié à personne (pas même à Matthew) l'ambition qu'elle nourrissait en secret depuis sa tendre enfance. Une telle surprise, et un jour comme aujourd'hui ! C'était comme un clin d'½il de Dieu, et elle fut tentée de l'attribuer à la magie qui l'environnait depuis la veille, d'y voir un lien mystérieux avec Matthew et sa bague, bien qu'à la réflexion il n'y eût évidemment aucun rapport entre les deux.Savourant ce moment, elle s'approcha de la porte et tendit sa main gauche ou le saphir brillait d'un éclat sombre dans la pénombre du palier ; mais avant qu'elle ait le temps de saisir la poignée, ce fut au tour du battant de verre de s'ouvrir soudainement.Cette fois, elle n'eut pas le temps de s'écarter. Les cent dix kilos d'un grand gaillard échevelé la heurtèrent violemment ; elle perdit l'équilibre et fut propulsée en arrière, battant l'air de ses bras comme un moulin à vent et lâchant son sac, avant de dégringoler dans la cage d'escalier."
;;
      Cette première enquête de Cormoran Strike ne restera pas dans ma mémoire, mais c'est un polar plaisant à lire, que je peux conseiller pour une lecture facile et détente.
;
[NOTES]
;
14/20

Tags : 14/20 - 14 - entre 12 et 15 - Cormoran Strike - J.K Rowling - Robert Galbraith - Chronique - policier

Jeux en ligne 23/02/2016

Je l'avoue, j'ai succombé à certains jeux en ligne.  Je le reconnais, ces jeux sont un peu puérils. Ma petite s½ur est inscrite dans les mêmes que moi, et pourtant nous avons plus de trois ans d'écarts. Il faut croire que je dois être mentalement retardé ? En tout cas, je ne peux réfuter mon attirance contre nature pour ces jeux en ligne...
 
MICROPOLIA
Jeux en ligne
 
Le Jeu : Le but est de mener son avatar, un pol, le plus loin possible dans la vie. Un an dure trois jours. Tous est fait pour ressembler à la "vraie" vie ( mais c'est loin de l'être, bien sur,
Jeux en ligne
il faut savoir faire la différence ). On peut faire des études, devenir président, ministre, éboueur, journaliste, gangster, dealer, il y en a pour tous les gouts. On peut se marier ( mariage homo autorisé ), avoir des relations hors-mariages, avoir des enfants, acheter du
savon, des gilets pares balles ( ou des préservatifs, pour ceux qui ne souhaitent pas d'enfants), adopter une petite fille, boire de la bière, devenir styliste, se promener dans les rues de la mafia, déclarer ses impôts, recevoir des allocations chômages, et bien sur, mourir. La liste est longue !
 
Information : Il y a des dizaines de villes fictifs du même groupe, comme stéréopolia, mais les joueurs ne sont pas interconnectés. Je suis donc sur micropolia.

Jeux en ligne
Point positif : Une nounou (un joueur comme vous et moi ) peut prendre en charge votre pol pendant les périodes scolaires ou une absence, moyennant une petite somme d'argent (du faux, évidemment). Et enfin, c'est un jeu gratuit. On peut acheter des pièces pour avoir des privilèges, mais ce n'est pas indispensables.

Point négatif : Une faut avoir un certain âge pour faire certaines choses, ce qui empêchent parfois de valider des objectifs pour changer de niveau ( Exemple : acheter une patate de drogue, impossible avant 21 ans ). Je trouve aussi parfois gênant les joueurs qui déclarent vraiment leur flammes à mon pol : on est dans un jeu là, et j'avoue que parfois c'est flippant. Le graphisme est pas top, mais c'est un jeu gratuit.

Mon compte : Je suis un gars et je m'appelle Westeros Snow. Je sais, j'ai un look pour le moins étrange. Mais le coiffeur, c'est  trop cher pour moi. (CF photo de profil à droite ...)
FORGE OF EMPIRES
 
 
Jeux en ligne
 
Le jeu que beaucoup connaissent sans doute, avec toutes les pubs à la télévisions, il est difficile de le manquer. J'ai voulu essayer, et finalement, ce n'est pas si désagréable. J'y ai même pris gout.

Le but : Traverser les différents âges ( bronze, hauts moyen-âge, ère postmoderne etc...) en faisant fructifier son territoire. Gagner des batailles, rechercher des technologies, faire travailler ses habitants, assurer leur bonheur ( de toute façon, on est obligé sans quoi ils ne produisent rien), construire son armée et s'enrôler dans une guilde, voilà de quoi faire grandir son royaume.
Jeux en ligne
Tournoi Joueur contre Joueur
Information : Il y a plusieurs serveurs avec plusieurs mondes. Je suis dans le monde Brisgard, et je ne peux interagir qu'avec les joueurs de ce monde.

Points positifs : De quoi passer ses nerfs dans les batailles, et le choix aussi de ne pas en faire. Par le commerce ou par la guerre, il suffit juste d'arriver à ses fins, peut importe le chemin. De plus, si nous sommes attaqués, notre armée de défense ne meurt pas dans notre "stock", elle est remplacée automatiquement, et notre cité vaincue ne peut pas être détruite. Uniquement un bâtiment de production est pillé. C'est un jeu gratuit, même si parfois le besoin de diamants payant se fait plus ressentir que dans le jeu précédemment présenter.

Points négatifs : C'est un peu répétitif à la longue, on se lasse. De plus, les diamants sont parfois bien pratiques, or, les joueurs lambdas qui ne payent pas n'en ont pas beaucoup. L'interaction entre les joueurs est quasiment inexistante.

Jeux en ligne
Ma cité ( Âge du Fer )
Mon compte :
 
Jeux en ligne
 
Jeux en ligne
Mon pseudo est WesterosSnow, et le nom de ma cité est Westeros. J'ai choisi cet avatar car il me fessait penser à Littlefinger (Petyr) dans Game Of Thrones, vous ne trouvez pas ? Bon, d'accord, la ressemblance est très lontaine, mais bon, c'est mieux que rien...



Et vous, à quels jeux êtes vous inscrits ? Que pensez vous des jeux en lignes ?

Tags : Jeux - FOE - Fore of Empires - Micropolia

Brulée Vive de Souad 25/07/2015

Brulée Vive de Souad
Résumé :

   Souad a dix-sept ans, elle est amoureuse. Dans son village comme dans beaucoup d'autres, l'amour avant le mariage est synonyme de mort. "Déshonorée", sa famille désigne son beau-frère pour exécuter sa sentence.
   Aux yeux de tous, cet homme est un héros. C'est ce que l'on appelle un "crime d'honneur". Ce n'est en fait qu'un lâche assassinat. L'exécutant ne risque rien, il n'est presque jamais poursuivi, encore plus rarement condamné. Plus de cinq milles cas sont répertoriés chaque année dans le monde, bien d'autres ne sont jamais connus.
    Atrocement brûlée, Souad a été sauvée par miracle. Elle a décidé de parler pour toutes celles qui aujourd'hui risquent leur vie. Pour dire au monde la barbarie de cette pratique. Elle le fait au péril de sa vie car l'atteinte à "l'honneur" de sa famille est imprescriptible.
   Brulée vive est un témoignage bouleversant, mais aussi un appel. Il faut briser le tabou du silence insupportable qui recouvre la mort de ces femmes. Victimes de la loi des hommes.
 
Mon avis :
 
 Je viens de terminer un livre qui se révèle être un immense coup de c½ur, et je vous conseille énormément cette lecture... Voici mon avis sur ce récit qui ma révulsé, et que j'ai adoré :
 J'ai acheté le livre en braderie. Il m'a tout de suite attiré : j'aime les témoignages en ce moment. Le titre, Brulée vive, m'a intrigué (pas que je sois morbide), car je m'intéresse aux sorcières du Moyen-Âge, ainsi qu'à leur funeste destin. Cependant, j'ai vite compris qu'il s'agissait d'un documentaire moderne sur les crimes d'honneurs. De nature curieuse, j'ai vite acquis ce livre pour une somme dérisoire : 1 euros 50. Sur la couverture, le visage d'une femme maquillée (On comprend plus tard dans le livre à quel point c'est important pour l'auteure), et masquée. En effet, l'anonymat est de mise dans ce genre d'affaire. Même à des milliers de kilomètres de ces assassins, Souad risquent de se faire retrouver. J'imagine que c'est pour cela que le nom de famille n'est pas indiqué.
   J'ai commencé la lecture juste après être revenue chez moi. Une page, deux pages, trois pages, et en fin d'après-midi, le livre était terminé. Je ne pouvais plus m'arrêter, j'avais besoin de savoir la suite, c'était indispensable. C'est une histoire grave, vraie bien sûr, qui révèle beaucoup de choses sur la façon de penser dans certains pays : Cisjordanie (le pays de l'auteur), le Pakistan etc... Dans les petits villages, les femmes sont des moins que rien. Souad, l'auteure, a été maltraitée, battue pour un rien et quotidiennement. Et sans jamais se rebeller : on lui a appris que c'était normal, que tout le monde fessait ainsi. Elle et ses s½urs ne sortaient pas, n'en avaient pas le droit et ne pensaient pas à s'échapper. Leur seul avenir possible : le mariage et enfanter un fils. Ou le déshonore de finir vielle fille à 20 ans ! Pour les hommes, il est normal de se servir de sa femme et de ses filles comme des esclaves, et pour celles-ci, normal de faire tout ce qu'on leur demande. Elles ne vont pas à l'école, ne savent pas qu'il existe d'autres coutumes, d'autres endroits où elles seraient libres ... Je savais déjà que de nombreuses personnes étaient illettrées, j'avais conscience de tout ce qui en découlé. Mais il est tellement malheureux de se dire que toutes ses femmes pourraient mieux s'en sortir si on leur énoncer leur droit, si elles allaient à l'école etc... Mais que feraient-elles, me diriez-vous ? Eh bien, justement, je ne sais pas. Et c'est affligeant : des femmes, comme Souad, se font brulées vives parce qu'elles sont tombées enceinte avant le mariage! Cela semble naturel pour l'auteur durant la première partie du livre. C'est ce qui est  à mon avis le plus dur à lire : c'est aussi normal que quand vous allez acheter du pain chaque matin ! C'est un livre difficile, mais pour autant il n'est pas choquant. C'est un très bon point positif pour ce genre de livre, quoique certains pensent qu'un livre, pour frapper fort, doit choquer. Ce n'est pas le but du récit, et pourtant il m'a énormément marqué. Je n'oublierais jamais cette lecture.
   Je me suis sentie très proche de Souad, tandis qu'elle raconte sa vie de tous les jours, ce qu'elle se souvient de son enfance, et puis sa convalescence en Europe. J'ai été impressionnée par son courage, de même que par la force de Jacqueline, de l'association Terre des Hommes et Surgir, qui ont sauvé Souad. Le rôle de ces deux fondations est très important dans ce témoignage. Vous trouverez les liens de leur sites dans la rubrique en plus, pour en apprendre d'avantage sur elles. 
   L'écriture fait souvent défaut aux mémoires, témoignages, documentaires etc... Sans être extraordinaire, l'écriture n'est pas désagréable du tout. Fluide, simple, elle a pour but de narrer au lecteur ce qui se passe dans son pays natal. Pas de phrases rocambolesques, pas de vocabulaires compliqués, une syntaxe claire, un livre qui se veut le plus accessible possible. Le livre n'a pas été écrit par Souad, qui n'a pas appris à lire avant son arrivée en Europe, et a été retranscrit à l'écrit d'après son témoignage oral. Le résultat est très bon, et j'espère qu'un maximum d'entre vous vont découvrir ce livre bouleversant !
   Et, pour clore cet avis,  je suis totalement en accord avec les dernières phrases de la quatrième de couverture : " Il faut briser le tabou du silence insupportable qui recouvre la mort de ces femmes. Victimes de la loi des hommes".
 
   En résumé un livre qui révèle des crimes que beaucoup veulent taire, un livre que j'ai trouvé bouleversant. Accessible à tous, l'écriture est agréable. L'histoire m'a tenu en haleine jusqu'à la fin.  J'ai été impressionné par les personnages de Souad et Jacqueline. Un livre qui m'a marqué et que je n'oublierai pas : à lire absolument!
Brulée Vive de Souad

   Je donne la note, si on peut noter un témoignage, de 20/20. Le livre en lui-même n'est pas parfait (c'est impossible), pourtant je veux vraiment vous inciter à la lire !
 

 

Extrait :
 
   "Je suis sur un lit d'hôpital, recroquevillée en chien de fusil sous un drap. Une infirmière est venue arracher ma robe. Elle a tiré méchamment sur le tissu, la souffrance m'a paralysée. Je ne vois presque rien, mon menton est collé sur ma poitrine, je ne peux pas le relever. Je ne peux pas bouger les bras non plus. La douleur est sur ma tête, sur mes épaules, dans mon dos, sur ma poitrine. Je sens mauvais. Cette infirmière est si méchante qu'elle me fait peur quand je la vois entrer. Elle ne me parle pas. Elle vient arracher des morceaux de moi, elle met une compresse et elle s'en va. Si elle pouvait
me faire mourir, elle le ferait, j'en suis sûre. Je suis une sale fille, si on m'a brûlée c'est que je le méritais puisque je ne suis pas mariée et que je suis enceinte. Je sais bien ce qu'elle pense".
 
Description :
 
Auteur : Soaud
Éditions : Oh éditions, pocket.
Pages : 245
Liens : Surgir
 

Tags : Brulée vive - Souad - Oh éditions - 20/20 - plus de 18 - témoignage

Fièvre de Maggie Stiefvater ( Les loups de Mercy Falls T2 ) 21/07/2015


Fièvre de Maggie Stiefvater ( Les loups de Mercy Falls T2 )

Résumé :

   Grace et Sam ne se quittent plus, mais leur avenir s'annonce fragile. Sam se débat avec son passé de loup qui lui colle à la peau. Grace, elle, se heurte à l'autorité de ses parents et souffre d'une étrange fièvre, qui pourrait bien mettre son amour, et sa vie, en péril.

Survient alors Cole. Lui aussi doit affronter ses démons, et il menace encore plus l'équilibre précaire qui s'est instauré à Mercy Falls. Quant à Isabel, elle ne se pardonne pas la mort de son frère, mordu par les loups. Irrésistiblement attirée par Cole, elle sait pourtant que lui ne rêve que de rejoindre la meute.

Quand le monde s'écroule, seul l'amour subsiste.
Pour toujours ?
 
 
 
 
Mon avis :

 C'est un ancien avis, que j'ai écrit il y a un an. Il est moins complet et différent que ceux que j'écris aujourd'hui, je suis désolée. Mais il faut bien le poster un jour !

   Sam est guérit. Il peut maintenant commencer pleinement sa nouvelle vie.  Il  est devenu le chef de la meute. Il doit maintenant gérer les nouveaux loups, à savoir Cole et Victor. Mais Grace est bientôt atteinte d'étranges fièvres...
   Le livre se lit facilement. La lecture est fluide, sans pour autant être trop simple. A vrai dire, je l'ai fini en une journée !
  Par rapport au premier tome, j'ai nettement plus apprécié cette lecture.  Pourtant, il y a moins d'actions que dans le premier tome . L'histoire traine un peu, prend son temps, et la lecture n'en reste pas moins agréable, et entrainante. C'est paradoxale, je vous l'accorde! Pendant plus de  la moitié du livre on attend que quelque chose se passe ... Et quand cet évènement se produit, la surprise est moindre : l'histoire est prévisible et dès le début, j'ai connu la fin. Je pense que c'est voulu par l'auteur, un moyen de faire piétiner le lecteur, qui attend impatiemment Le Rebondissement qui changera le cours du récit ... A chaque page tournée, j'avais l'espoir que Grace se transforme enfin en loup. Et comme prédit, c'est chose faite dans les toutes dernières pages ! Mais parfois, certains passages sont trop long et le juste équilibre entre ennuie et entrain n'est pas  atteint. Un exemple : Sam sent que Grace a la même odeur qu'un loup mort (personnellement je ne l'aurai pas bien prit ...), mais pourtant il se passe plus de trois quart du roman avant qu'il ne réagisse ENFIN.  Et malheureusement, la balance penche donc vers les longueurs plus que sur l'entrain. Et puis vers la fin du livre, c'est totalement ennuyant.
   J'ai beaucoup de mal avec les chapitres ou Grace et Sam parlent de leurs incroyable histoire d'amour, de choses et d'autres propre aux couples et blablabla.Je trouve ça extrêmement cliché ... Oui, c'est une saga à l'eau de rose , mais pas pour autant un livre de  collection Harlequin ( Pour ceux qui ne connaisse pas, une série de livres consacrée aux histoires d'amours ).Et j'ai loupé quelques pages à cause de ça. Quand je commence à     voir que  pour les 10 prochaines pages Grace dit à Sam qu'elle veut absolument s'acheté une cafetière rouge, et que Sam construit ses petits oiseaux en origami, je passe au chapitre suivant . Et ça ne m'a pas dérangé pour comprendre l'histoire.
   Les personnages sont bien décrits, comme dans le premier tome. L'ajout d'un nouveau protagoniste important dans l'histoire l'a rendu plus intéressante. Cole est complexe à définir. Il est mystérieux, alors forcément le lecteur veut en savoir plus ! Isabel était déjà présente dans Frisson, mais elle est dans ce roman un protagoniste de premier plan à part entière. J'ai appris beaucoup sur sa personnalité, sur ce qu'elle est vraiment, sur sa situation familiale. C'est très intéressant d'en savoir un peu plus sur son passé. Sam et Grace sont bien entendu beaucoup présents dans le roman. Personnellement, j'ai plus apprécié les passages sur Sam que sur Grace. Sans doute parce qu'ils sont moins longs !
   Le livre alterne différents point de vue : un sur Grace, puis un sur Sam, un sur Isabel et un sur Cole. Je ne me suis pas mélangé les pinceaux, contrairement à beaucoup de romans à point de vue changeant. Cela permet de briser la monotonie du récit, mais pas au point de me faire oublier mon  sentiment d'ennui.
   Ce livre, malgré tous les points négatifs que j'ai relevé, reste très agréable à lire. Il suffit de se poser calmement sur son lit avec un petit thé, et la magie opère.

En résumé, une lecture sympathique, plaisante, à lire tranquillement sur son canapé. Il manque un peu d'action, mais tout cela est compenser par des personnages très bien intégré à l'histoire. Une lecture fluide, très agréable. Mais beaucoup des longueurs , l'histoire se traine et c'est parfois frustrant.
Fièvre de Maggie Stiefvater ( Les loups de Mercy Falls T2 )

Je donne la note de 13/20 à ce livre.
 
Extrait : ( Sam/Isabel )                                                                                            
 
   " -Que cherches-tu, au juste ? Nous n'avons pas beaucoup de de vrai livres en médecine, juste des guides de bien-être, et quelques ouvrages sur le holisme et les thérapies alternatives.
-Je le saurais en le voyant, répondit Isabel, accroupie devant l'étagère. C'est quoi, déjà, le nom de ce bouquin incontournable ? Celui qui parle d'absolument tout ce qui peut se détraquer dans la vie de quelqu'un ?
-Candide, suggérais-je, mais personne n'était là pour saisir la blague."
 
Description :
 
Auteur : Maggie Stiefvater
Éditions : Le livre de poche, Hachette-Blackmoon
Page booknode : ici

Tags : 13/20 - moins de 15 - entre 12 et 15 - Fièvre - Maggie Stiefvater - Les loups de Mercy Falles